La Couronne
la couronne

 

À l’emplacement de l’actuelle mairie se trouvait une maison en pierre de taille, à laquelle était adossée une halle. Dans ce bâtiment appelé Le Parquet  le juge seigneurial, nommé par l’abbé de La Couronne, tenait ses audiences. C’est au début du XIXe que la commune de La Couronne acquière la propriété et y installe les services de la Mairie. La halle est louée aux commerçants de la ville.

En 1862, la vétusté des lieux poussa le maire Jean Lacroix à solliciter, avec l’aval d’un décret impérial, un emprunt de 30 000 francs auprès de la Caisse des dépôts et  consignations,  pour couvrir les frais de construction d’une mairie, d’une halle et d’une école communale. L’école absorbe finalement la totalité de l’emprunt. Les travaux seront réalisés entre 1873 et 1876 d’après des plans de l’architecte Edouard Warin.

Cette halle est ensuite transformée en salle des fêtes au début du XXe  puis en 1964, avec l’extension des compétences de la Mairie et l’augmentation de la population, la salle est remplacée par des bureaux administratifs

La mairie est un bâtiment compact en pierre de taille composé d’un corps central saillant et de deux ailes latérales. La toiture en ardoise est flanquée de pans trapézoïdaux qui renforcent le caractère monumental de la construction. Certains motifs architecturaux rappellent le travail de l’architecte Paul Abadie (1812-1884), ce qui n’a rien d’étonnant puisque Edouard Warin et Paul Abadie entretenaient des relations professionnelles étroites.